Skip to content

Catégorie : Politique

Interventions en commission

La majorité refuse le gel du prix des transports en commun pendant les JO 2024 !

Le 13 février, Jérôme Guedj a défendu, aux côtés d’Olivier Faure et des députés socialistes, la proposition de loi visant à geler les tarifs des transports publics franciliens pendant les jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. La majorité s’y oppose !
En effet, alors que, selon la RATP, entre 1 et 1,5 million de voyageurs supplémentaires sont attendus quotidiennement dans les transports sur la période des Jeux (en plus des 10 millions d’usagers franciliens), Île-de-France-Mobilités a annoncé, en novembre 2023, une explosion des prix.
Avec cette décision, le prix du ticket de métro va presque doubler du 20 juillet au 8 septembre 2024, passant de 2€10 à 4€, tandis que le prix du ticket de RER vers la banlieue augmentera également, passant à 6€.
90% des utilisateurs prévisionnels du réseau de transport francilien seront des français venus de tout le pays et ces hausses impacteront disproportionnellement les personnes précaires, qui ne peuvent anticiper l’achat de tickets. Alors, la proposition socialiste était claire : empêcher toute augmentation des transports publics franciliens entre le 20 juillet et le 8 septembre en finançant la mesure, évaluée à 200 millions d’euros, par le biais des touristes les plus fortunés de la capitale. Il suffit d’augmenter la taxe de séjour des seuls palaces et hôtels de luxe parisiens.
Car, cette taxe de séjour, qui est payée par tout un chacun lors d’une nuit à l’hôtel, est ridiculement faible pour les plus riches résidents. À l’hôtel Bristol, dans le 8ème arrondissement de Paris, la réservation d’une seule nuit pour le 23 juillet 2024 est facturée 2620€. Actuellement, la part de la taxe de séjour dans ce prix est de 15€, soit 0,5% du prix total.
Transformer ces 15€ en 51€ suffirait à financer le surcoût estimé par IDFM et à permettre à l’immense majorité des utilisateurs de ne pas avoir à payer pour l’impréparation de Valérie Pécresse, responsable des transports dans sa région.
Cette mesure, de justice sociale et d’intérêt du plus grand nombre face aux privilèges d’une minorité ultra-privilégiée, était précisément chiffrée et ne demandait qu’à être débattue.
Malheureusement, les députés de la coalition présidentielle, de nouveau alliés avec l’extrême-droite, ont tué dans l’œuf l’examen de ce texte, estimant visiblement qu’il était plus juste de faire payer les classes moyennes et populaires que de toucher à la primauté des plus riches.
Lorsqu’un surcoût est établi, la seule question est de savoir qui le paiera. Alors que le président de la République lui-même déclarait, en juillet 2022, que « Les Jeux doivent financer les Jeux », toutes les franges de la droite se sont réunies pour voter contre une contribution plus juste des touristes les plus aisés, au détriment du plus grand nombre. Triste rappel, s’il en fallait, des intérêts défendus par ces formations politiques.
Alors que la qualité des transports en commun franciliens se dégrade chaque jour et que leurs prix ne cessent d’augmenter, Jérôme Guedj et les députés socialistes continueront de se battre pour un accès à des transports de qualité pour toutes et tous et pour un service public des transports efficace !

Lire l'article
Mobilisations

Loi immigration : le gouvernement s’enfonce dans l’ignominie

Comme des centaines de milliers de personnes à travers toute la France, Jérôme Guedj était présent le 21 janvier dernier à la manifestation contre la Loi immigration que le gouvernement a fait voter en fin d’année dernière avec le soutien de l’extrême-droite. La publication de cette loi, comme son contenu, est une honte pour notre pays, une claque au visage de nos principes fondateurs et un appauvrissement pour des millions de personnes qui résident en France.La bataille continue, dans l’hémicycle comme dans la rue !

Lire l'article
En circonscription

Aux côtés de nos agriculteurs, pour une autre politique agricole !

Alors que les agriculteurs français ont récemment exprimé leur colère en manifestant dans tout le pays leur désaccord avec la politique agricole du gouvernement, Jérôme Guedj s’est rendu à leur rencontre sur l’un des barrages situé sur la A6, à Chilly-Mazarin.

En compagnie de la maire, Rafika Rezgui, il a ainsi pu échanger avec des céréaliers de l’Essonne, du Loiret et de Seine-et-Marne ainsi que des éleveurs de Dordogne, au sujet de leurs revendications et de leurs craintes dans le contexte actuel.

L’agriculture est notre affaire à tous et celles et ceux qui la font vivre doivent pouvoir percevoir un revenu décent. Réformer la politique agricole commune, refuser les accords de libre-échange inadaptés, dompter l’agro-business et les marges de la grande distribution… D’importants combats à mener ensemble !

Lire l'article
Politique

Pour une loi grand-âge digne de ce nom, on maintient la pression !

Alors que le remaniement a vu se constituer un “super-ministère” sous l’égide de Catherine Vautrin, Jérôme Guedj lui a adressé, peu après sa nomination, un courrier lui demandant de réaffirmer l’engagement des ministres Élisabeth Borne et Aurore Bergé en faveur d’une réelle loi de programmation du grand-âge.
En effet, la situation est inquiétante. Depuis ce courrier, la ministre, tout comme son nouveau supérieur, le premier ministre Gabriel Attal, n’ont pas communiqué sur le sujet. Pire encore, lors de la déclaration de politique générale, ce dernier n’a pas daigné accorder plus de deux phrases au futur des personnes âgées.
Nous serons vigilants et continuerons de militer pour une loi grand-âge digne de ce nom.

Lire l'article
Politique

Vote pour la constitutionnalisation de l’IVG : une victoire décisive pour les droits des femmes !

Ce mardi 30 janvier, dans la soirée, les députés ont eu la chance de pouvoir voter en faveur d’une avancée importante dans le combat pour les droits des femmes, en élevant le droit à avoir recours à une interruption volontaire de grossesse au rang constitutionnel.

Après avoir déjà voté pour le remboursement à 100% de l’IVG en 2012, Jérôme Guedj a ainsi pu participer à inscrire ce droit fondamental des femmes à disposer de leurs corps dans la constitution de notre pays.

Cette demande historique des associations féministes et de la société civile est également le fruit d’un quasi-consensus politique, puisque l’initiative a été adoptée par l’Assemblée à 493 voix pour et 30 contre, toutes issues de la droite et de l’extrême-droite.

Au tour du Sénat, maintenant, de permettre définitivement cette avancée majeure pour notre société !

Lire l'article
Politique

Gabriel Attal, nouveau visage d’une vieille politique 

Comme l’ensemble des députés de gauche, Jérôme Guedj n’attendait pas grand chose de la déclaration de politique générale du nouveau premier ministre Gabriel Attal, puisqu’il était connu d’avance que celui-ci ne solliciterait pas de vote de confiance de l’Assemblée nationale.

C’est ainsi que, sans surprises, l’éphémère ministre de l’Éducation nationale aujourd’hui à la tête du gouvernement, a présenté une feuille de route estampillée “à droite toute”, prouvant par la même occasion qu’il perpétuerait la méthode de sa prédécesseure, en naviguant à vue et sans considération pour la représentation nationale.

C’est pour cela que l’ensemble des députés de gauche, dont Jérôme Guedj, ont voté ce lundi 5 février en faveur d’une motion de censure déposée à l’encontre de ce nouveau gouvernement.

Plus inquiétant encore : pas un mot sur la future loi de programmation pour le grand-âge…

Lire l'article
En circonscription

Retour sur la belle cérémonie des voeux du 26 janvier à Massy

Vendredi 26 janvier, vous avez été près de 500 à assister à la cérémonie des vœux pour 2024 organisée par Jérôme Guedj et sa suppléante, Hella Kribi-Romdhane, à l’Opéra de Massy. L’occasion de se retrouver, d’échanger et de faire la fête ensemble en ce début d’année.

À cette occasion, Claude Germon, ancien maire de Massy et député honoraire de l’Essonne, a notamment reçu de la part de Jérôme Guedj la médaille de l’Assemblée nationale, pour honorer son engagement sans failles au service de notre territoire et son implication personnelle pour l’implantation de l’Opéra à Massy il y a 30 ans.

Un grand merci à tous les participants à cette belle fête, à l’ensemble des intervenants et artistes pour leur présence et leurs performances ainsi qu’à tous les membres de l’IMPro Roger Lecherbonnier de Palaiseau, qui ont assuré d’une main de maître le service de cette soirée festive et engagée.

À une année de solidarité, de combats menés ensemble et de réussites communes !

Lire l'article
Politique

Le tour du grand-âge a fini son année 2023 en Seine-et-Marne et continue en 2024

Le mercredi 6 décembre dernier, Jérôme Guedj a poursuivi son Tour de France du grand-âge avec un déplacement en Seine-et-Marne. Accompagné d’Olivier Faure, député de Seine-et-Marne et premier secrétaire du Parti Socialiste, il a visité un EHPAD local et tenu une réunion publique sur le bien-vieillir et les enjeux d’autonomie.
Revaloriser les salaires, œuvrer à une réelle reconnaissance des métiers du soin et de la prise en charge des personnes âgées, rendre attractif les formations professionnelles menants à ces métiers, sortir de la logique marchande appliquée aux EHPAD et mettre en œuvre une politique basée sur les besoins réels des résidents et des professionnels du secteurs… Les chantiers sont nombreux et importants.
Ces échanges avec les premiers et premières concernées par ces choix politiques sont cruciaux pour nourrir le travail parlementaire et l’engagement de votre député.
Lui et les députés socialistes veilleront à ce que l’ensemble de ces sujets trouvent leur juste place dans le futur travail législatif sur le grand-âge, obtenu de la part de la ministre Aurore Bergé lors des derniers débats sur le bien-vieillir.

Lire l'article
En circonscription

Au lycée Camille Claudel de Palaiseau pour parler laïcité

Le vendredi 8 décembre dernier, à l’invitation de l’équipe éducative du lycée Camille Claudel de Palaiseau, Jérôme Guedj a passé la matinée au lycée afin d’échanger avec les élèves sur la laïcité, son application et son actualité dans le contexte politique et social actuel.
Responsable national des questions de laïcité du Parti Socialiste et engagé de longue date sur ce sujet essentiel au maintien de notre pacte républicain, Jérôme Guedj a rappelé les origines historiques de ce principe et a répondu à toutes les questions et interrogations des élèves d’origines et de confessions diverses.
Hasard du calendrier, cette intervention a eu lieu la matinée suivant la tenue, par Emmanuel Macron, d’une cérémonie religieuse dans l’enceinte de l’Élysée, à l’occasion de la fête juive de Hanoukka. Attentifs et informés, les lycéens palaisiens n’ont pas manqué de soulever un certain nombre de problèmes que cela pose.
L’enjeu pédagogique et de citoyenneté qui se traduit par les interventions en circonscription de ce type est au cœur du travail de parlementaire de Jérôme Guedj. Si vous souhaitez organiser un échange thématique avec votre député dans votre établissement scolaire, contactez-nous par mail !

Lire l'article
En circonscription

Retour sur l’atelier législatif à Morangis, pour parler grand-âge et isolement

Les ateliers législatifs en circonscription se sont, eux aussi, poursuivis en fin d’année !
Le mercredi 14 décembre, Jérôme Guedj était à Morangis, pour travailler avec les habitants de la circonscription autour de l’importance du lien intergénérationnel pour lutter contre l’isolement des personnes âgées.
À cette occasion, il a pu compter sur les contributions et la présence de Jean-Christophe Marais, représentant de l’association Petits Frères des Pauvres, qui accompagne les personnes âgées, prioritairement celles en situation de pauvreté, ainsi que sur Nicole Boisseau, directrice de la Maison Geneviève Laroque, l’EHPAD public de Morangis.
Les retours d’expérience, témoignages personnels et remontées des réalités des communes de la circonscription sont essentielles à Jérôme Guedj, pour porter efficacement ces voix à l’Assemblée nationale, à l’aune des débats sur le grand-âge promis par Aurore Bergé en novembre dernier.

Lire l'article